Sélectionner une page

École régionale de batterie

Hauts-de-France

Nord-Pas-de-Calais-Picardie



Depuis 1980, l’École Régionale de Batterie, créée par Adriano Zampieri, est devenue une référence en matière de formation musicale.

Réputée dans l’hexagone pour former des professionnels renommés, son créateur privilégie avant tout la pédagogie par le plaisir et l’ouverture musicale.
En 1990, Adriano Zampieri et François Loiseau créent l’ADRIEM, association à but non lucratif composée d’élèves et d’anciens élèves de l’école.

Son objectif est de permettre à chaque musicien de vivre pleinement sa passion.
L’ADRIEM, qui organise des rencontres avec des pointures professionnelles reconnues, présente ses étudiants aux grands concours internationaux et les aide à s’intégrer dans le milieu professionnel musical.

Le programme de formation s’articule autour de 10 axes principaux

1 – Les bases essentielles
  • Travail de la technique de frappe
  • Positionnement du corps vis à vis de l’instrument
  • Souplesse du jeu (utilisation des articulations naturelles)
2 – La pratique et la lecture
  • Apprentissage des rudiments
  • Apprentissage sur l’instrument de la lecture du solfège rythmique
3 – La technique de caisse claire
  • Travail centré sur la technique de caisse claire
  • Travail du son
4 – L’indépendance
  • Travail de nombreux systèmes d’interdépendance mains et pieds
  • Polyrythmies
5 – Le travail du tempo

Le travail du tempo est, en réalité, un travail continu avec, comme support, l’utilisation du métronome au travers de différents styles :

  • Rock
  • Jazz
  • Funk
  • Latin
  • Latin jazz
6 – La musicalité

Travail de la gestuelle et de l’interprétation (intention dans le jeu, intensité et qualité de la frappe en fonction du contexte musical).

7 – Le travail de relevés

Étude de relevés des plus grands batteurs mondiaux adapté au niveau de l’élève dont, entre autre, :

  • Billy Cobham,
  • Dave Weckl,
  • Dennis Chambers, etc.
  • Le répertoire pop rock actuel.
  • Les principales méthodes “Sonor”.
8 – L’application des rudiments
  1. Travail des solos (relevés)
  2. Improvisation
  3. Systèmes rythmiques et techniques
9 – La participation à des ateliers thématiques réguliers

Avec des musiciens de très haut niveau.

10 – La participation à des « master class » et concerts

Matériel de l’école :

L’école Régionale de Batterie vous permet de travailler sur des batteries SONOR.
L’école met à disposition deux salles de cours insonorisées, équipées de deux batteries qui permettent l’élève et à l’enseignant de travailler ensemble.

Les salles sont équipées de systèmes de sonorisation qui permettent aux élèves de travailler sur bande son, dans des conditions proches de celles du jeu en groupe, notamment lors des cours de section rythmique encadrés par des musiciens. L’école vous attend pour vous aider à développer votre jeu, votre créativité, et ce quelque soit votre niveau.

Pour tout renseignement n'hésitez pas à nous...

.... contacter

Élèves de l’École Régionale de Batterie devenus batteurs professionnels

(liste non exhaustive au 16.04.2016)

Maxime Zampieri

Maxime Zampieri

A 17 ans, il obtient son diplôme de fin d’Études à l’École Régionale de Batterie et 2 années plus tard, le 1er prix du Conservatoire Royal de Bruxelles Département Jazz. Il est nommé meilleur jeune batteur européen en 1996 par un jury de batteurs prestigieux au « Drummers Meeting » de Koblenz, il enchaîne avec Julien Lourau (tournée mondiale « Gambit »), puis le Magic Malik Orchestra et par la suite, Ibrahim Maalouf, Anne Sila, Mathieu Boogaerts, Yodelice, Bernard Lavilliers, Sixun, Boyan Z et bien d’autres célébrités.

Antoine Saint-Jean

Antoine Saint-Jean

Après avoir fait partie d’Hocus Pocus, il enchaîne avec le groupe C2C.

Thomas Grimonprez

Thomas Grimonprez

Diplômé du CNSM de Paris, professeur au Conservatoire Royal de Bruxelles (Département Jazz), il a joué dans le Caratini Big Band, puis avec Kyle Eastwood.

James Huiban

James Huiban

Marcel et son Orchestre.

Martin Wangermée

Martin Wangermée

Diplômé de l’École Régionale de Batterie et du conservatoire de Tourcoing (classe de jazz), il côtoie André Charlier, Franck Agulhon et Stéphane Huchard durant deux années au Centre des Musiques Didier Lockwood. Il accompagne ensuite Mélissa Laveaux, Natalia Doco, Bastien Picot et intègre le trio de Laurent Coulondre (Lauréat du Concours National de Jazz à la Défense en 2014).

Jean-Luc Landswerdt

Jean-Luc Landswerdt

Diplômé de l’École Régionale de Batterie, il poursuit ses études au CNR de Lille en classe de jazz. En 1997, il entre au CNSM de Paris (avec Daniel Humair), et y obtient le prix en 2001. Il devient ensuite batteur dans l’Orchestre National de Jazz 2002-2005.

Laurent Mollat

Laurent Mollat

Les suprêmes dindes.

Freddy Holleville

Freddy Holleville

Memo.

Pierre Level

Pierre Level

Groupe P.O.

Olivier Denis

Olivier Denis

Steve Lukather, Aymeric Silver’s Band.

Arnaud Havet

Arnaud Havet

The Headshakers.

Charles Duytschaever

Charles Duytschaever

Outre mesure.

Mickael Notebaert

Mickael Notebaert